samedi 14 février 2015

Music and cinema - Notre IDD

Cette année encore, l'IDD artistique revient avec des nouveautés :
Travail en musique et en Anglais sur des exercices de doublage, apprentissage de chansons, doublages et mises en scènes de sketchs en Français et en Anglais, tout ça pour arriver à la création d'un "mini-spectacle".

Voilà de quoi vous entraîner et réviser textes et chansons pour arriver au cours prêts comme jamais.

Pour commencer, ça va être de la tarte :


KAAMELOTT – Saison 1 – Episode 2 : Les tartes aux myrtilles


Arthur : Bon allez, beau-père, on s’remet au boulot ?
Léodagan :
 Ouais ça va pas s’faire tout seul.
Dame Séli :
 Aujourd’hui y a du dessert.
Arthur
 : Heu… non… non moi ça va, merci.
Séli :
 Y a des gens qui ont pris la peine de faire un dessert. La moindre des choses c’est de rester pour le manger. Y en a marre de se comporter comme des sagouins avec tout le monde sous prétexte qu’on a des responsabilités.
Arthur : C’est proposé si gentiment…
Arthur : Qu’est c’que c’est c’machin ?
Séli 
C’est une tarte aux myrtilles. Pourquoi, elle vous revient pas ?
Arthur
 : Ca va ! Pourquoi vous m’agressez ?
Séli :
 Parce que vous regardez ça comme si c’était du purin !
Arthur :
 Mais qu’est c’que ça peut vous foutre, de toute façon, c’est pas vous qui l’avez faite, si ?
Séli :
 Ben si, justement, c’est moi.
Arthur
 : Ah, bon.
Guenièvre :
 Elle y a passé la matinée.
Léodagan 
: Vous faites des tartes vous maintenant ?
Séli :
 Et alors, pas permis ?
Arthur :
 La vache ! Ça vous rend pas aimable en tout cas, hein !
Léodagan : 
Doit y avoir 80 larbins au château et c’est vous qui vous tapez la tambouille !
Séli :
 Ca m’détend !
Séli : Bon et beh qu’est c’que vous attendez pour la couper ? Qu’il fasse nuit ?
Séli : Vous dites rien.
Léodagan 
: Faudrait pouvoir.
Guenièvre 
: Non, le fruit est bon hein…
Séli :
 C’est pas la peine de faire des ronds d’jambes ! Si c’est pas bon vous avez qu’à l’dire !
Arthur :
 C’est pas bon.
Séli :
 Merci bien.
Arthur :
 Vous posez la question !
Séli :
 Et ben j’la pose pas à vous !
Guenièvre :
 La pâte est probablement un peu sèche…
Léodagan 
: Probablement oui… Ça doit jouer…
Séli :
 J’ai envie d’faire des tartes, voilà ! Vous n’allez pas m’obliger à m’justifier !
Léodagan
 : Ah ben non tant que vous nous obligez pas à les manger !
Séli :
 J’ai toujours rêvé de faire des tartes pour mes petits-enfants… Seulement des petits-enfants y en a pas, ils arrivent jamais ! J’attends, j’attends, rien !
Arthur :
 Si vous les accueillez avec ça ils sont pas près d’arriver !
Guenièvre :
 Mais on aime toujours les tartes de sa mamie !
Séli :
 Exactement ! C’est comme d’aller à la pêche avec son papi ! C’est dans les gênes ça !
Léodagan :
 Quoi ?
Séli :
 Mais oui mon p’tit père, faudra bien vous y coller ! A moins que vous préfériez vous taper les tartes !
Léodagan :
 C’est dingue cette histoire ! C’est pas parce que vous faites des tartes pour des petits enfants qu’existent pas que je dois les emmener à la pêche, non ?
Séli :
 Et c’est pourtant comme ça qu’on leur fait des souvenirs aux p’tits, la pêche, les tartes… Tout ça c’est du patrimoine !
Arthur
 : C’est du patrimoine ça ?
Guenièvre :
 Enfin moi j’sais pas si je leur laisserais manger ça à mes enfants hein…
Séli :
 Oui… Ben vous… Occupez-vous d’les faire ça s’ra déjà pas mal !
Arthur 
: ouais, y a pas à dire, dès qu’y a du dessert le repas est tout de suite plus chaleureux !
Léodagan : Vous savez c’est quand même pas grave de pas savoir faire des tartes !
Guenièvre
 : Non vous en faites pas !
Séli :
 Oh mais j’m’en fais pas ! J’vais m’entrainer jusqu’à c’que ça marche !
Arthur
 : Vous voulez dire que vous allez en refaire ?
Séli :
 Tous les jours !
Léodagan
 : Tous les jours !
Séli :
 Non, mais j’vais varier les fruits, n’vous inquiétez pas !
Arthur :
 Et vous allez varier la pâte aussi ?
Séli :
 Non mais n’exagérez pas non plus ! J’vous d’mande quand même pas de manger des briques !
Léodagan :
 Heu… Sans vouloir la ramener la seule différence concrète avec des briques c’est que vous appelez ça des tartes.
Guenièvre
 : Si vous faisiez des confitures, mère ! Les petits enfants ils adorent ça !
Arthur :
 Oui, puis ils pourraient les manger tout de suite, au moins, tandis que ça avant un an ils ont pas assez d’chicots de toute façon.
Léodagan :
 Ah pi attention faut pas s’amuser à attaquer ça avec des dents d’lait !
Séli : Attendez… Au cas où vous ayez un creux dans l’après-midi.
Léodagan :
 Oui, ou une fissure à colmater dans un muret !
Arthur
 : Oh ben ça va on plaisante !
Léodagan : On plaisante, on plaisante… Euh…





La vidéo de l'épisode










Aucun commentaire:

Publier un commentaire